Anciens : "Restons optimismes"

Retour Partager sur facebook Imprimer l'article
Envoyer l'article par e-mail

Envoyer cet article par mail

Fermer

250 signes(s) restant(s)

 

* champs obligatoires

Quatre-vingts anciens exploitants se sont retrouvés le jeudi 9 juin au Mée-sur-Seine pour assister à l’assemblée générale de la section qui leur est dédiée au sein de la FDSEA 77.

C’est à la maison de l’agriculture, au Mée-sur-Seine que s’est tenue l’assemblée générale de la section des anciens exploitants agricoles de Seine-et-Marne le jeudi 9 juin sous la présidence de Madeleine Bonnefond. Après une présentation du canton de Melun-nord par son président, Franck Fournier, Madeleine Bonnnefond a retracé dans son rapport moral les grands événements de l’année écoulée, concluant ses propos par : « En cette période troublée, tant par les attentats que les conditions climatiques, restons optimistes, ayons foi en un avenir meilleur », avant de terminer en méditant une devise de Marcel Proust : « tachez de garder toujours un morceau de ciel au-dessus de votre vie ».

Séjour en Roussillon et sortie à l’hippodrome de Vincennes ont été évoqués par Gisèle Serré et Nicole Guerinot, anecdotes humoristiques en tête.

L’événement marquant de l’année reste « la traversée des campagnes de France » effectuée par la section des anciens exploitants de l’Aisne. Avec le soutien de différents organismes et syndicats cantonaux, leurs homologues seine-et-marnais les ont acceuilli le 18 mai à Rebais pour leur remettre 130 lettres dénonçant la faiblesse des retraites agricoles inférieures de 40% aux autres régimes. « Notre section a été à la hauteur de cette réception tant pour le repas que pour l’hébergement. Cette journée reste mémorable par son ampleur et son envergure. Nous avons démontré la crédibilité de notre section, la fraternité entre anciens et la solidarité entre département », a insisté Madeleine Bonnefond en présence du représentant de l’Aisne, Pierre Macquart.

Puis Jean-Marie Rossignol a présenté son successeur à la section des bailleurs, en la personne de Gérard Lepesme et Guy Linstrumelle, les activités de la SNAE et de la MSA où il siège. A noter, l’entrée au bureau de trois nouveaux membres, Monique Berthelot, Pierre Boddaert et Gérard Lepesme.

Enfin, le sous-directeur de la MSA Ile-de-France, Jean-Stéphane Augros est revenu sur la réglementation qui régit le travail des retraités sur une exploitation agricole. Tant qu’ils sont déclarés en tant que salariés –même quelques heures-, aucune inquiétude n’est à avoir, par contre, dans le cas du coup de  main non déclaré « on est dans une zone grise ». Bref, la prudence est de mise. Une réunion plus détaillée sur le sujet sera proposée ultérieurement.

Quant à Laurence Benoit, administratrice de Goupama Paris-Val de Loire, elle a fait le point sur le traitement des dossiers inondation.

« Des situations difficiles, vous en avez tous connus et vous avez su vous relever. Il paraît essentiel de donner de la perspective en ces moments », a insisté le président de la FDSEA 77 venu rencontrer les anciens exploitants aux côtés de son homologue de la chambre d’Agriculture, Thierry Bontour et des JA, Mathieu Beaudoin.  Pour ce dernier, « les anciens sont primordiaux. Grâce à votre travail antérieur, nous pouvons continuer à nous installer ».

Ancien agriculteur en Haute-Loire, Jean-Claude Chalançon, membre du bureau de la SNAE, a évoqué les retraites, le veillissement et pratiquez l’intergénerationnel. « Occupez-vous de vos petits-enfants, nous avons des choses à leur transmettre et nous à apprendre d’eux », a-t-il conclu.

 

AG FDSEA 77 : plus de 400 participants venus échanger sur le thème "Agriculture : Médias et société"

Toutes les émissions dans la médiathèque