2016, une année compliquée pour tous

Retour Partager sur facebook Imprimer l'article
Envoyer l'article par e-mail

Envoyer cet article par mail

Fermer

250 signes(s) restant(s)

 

* champs obligatoires

Une trentaine d'adhérent réunis à Guercheville pour l'Assemblée annuelle

« 2016 est une année qu’on a eu envie d’oublier avant sa fin. Malheureusement ses effets se feront sentir encore longuement », a souligné en préambule à son rapport d’activité le président Augé.

En cette année pré-électorales, le canton a reçu la visite à deux candidats aux primaires Les Républicains, Alain Juppé et Nathalie Kozucko-Morizet « ce qui montre que certains candidats s’intéressent encore à l’agriculture ». Ils ont été accueillis respectivement à la ferme des Quatre temps à Mainbervilliers et sur l’exploitation de la famille Douine. Mais leq faitq marquants de l’année restent la récolte catastrophique précédée des inondations. « Les agriculteurs ont largement répondu présents pour aider Nemours et les communes environnantes, un élan de solidarité reconnu par la population», a souligé Gilles Augé.

Alors que le le syndicalisme majoritaire a vite pris la mesure de la catastrophe,  le secrétaire général de la FDSEA 77, Cyrille Milard, a rappelé l’ensemble des mesures prises pour passer ce cap difficile. Saisissez cette année, qui sera compliquée pour tous, pour faire le point. Il faut remonter la pente et se serrer les coudes. L’entraide et le mutualisme sont des atouts pour y arriver ».

Dans ce contexte lourd, l’assemblée cantonale était axée sur le thème de l’assurance récolte et des aléas climatiques avec l’intervention d’un représentant de Groupama Paris-Val-de-Loire.

Un point a également été fait sur la problématique busard et l’utilisation de la bromadiolone dans la lutte contre les campagnols.

 

AG FDSEA 77 : plus de 400 participants venus échanger sur le thème "Agriculture : Médias et société"

Toutes les émissions dans la médiathèque