Retour Partager sur facebook Imprimer l'article
Envoyer l'article par e-mail

Envoyer cet article par mail

Fermer

250 signes(s) restant(s)

 

* champs obligatoires

Suite à la moisson désastreuse de cet été, le bilan est lourd : rendements en chute de plus de 55 %, prix dégradés du fait d’une récolte mondiale stable. La conséquence est sans appel, le résultat par hectare est déficitaire de près de 500 €. Du jamais vu depuis 40 ans !

Face à ce constat, ce lundi 5 septembre, la profession agricole, rassemblée sous l’égide d’Arnaud Rousseau et de Mathieu Beaudoin respectivement présidents de la FDSEA77 et des JA77, s’est réunie dans le cadre d’un conseil agricole départemental exceptionnel*.

Devant le Préfet de Seine-et-Marne et de nombreux élus politiques régionaux et départementaux, 200 agriculteurs, responsables des organismes agricoles et concessionnaires de machines agricoles ont exposé leurs démarches pour sortir de cette crise et ont sollicité l’Etat sur des engagements fermes pour accompagner les exploitants.

Aujourd’hui, il est indispensable de mobiliser tous les leviers possibles pour passer le cap, du levier européen par la mobilisation du fonds de crise de la PAC, au levier départemental par un soutien fiscal et social. La demande de dégrèvement d’impôt sur le foncier non bâti est l’une des mesures attendues par la profession agricole.

Tous les postes de dépenses ont été passés au crible et l’ensemble des représentants de la filière agricole seine-et-marnaise se prend en mains pour apporter des solutions d’urgence :

   • Report et étalement des cotisations sociales avec la MSA,

   • Accès au chômage technique et aux possibilités de formation pour les salariés agricoles,

   • Report d’annuités d’emprunts bancaires, y compris les crédits constructeurs,

   • Facilités de trésorerie,

   • Conseils agronomiques, techniques et de gestion à moindre coût,

   • Maintien de la qualité des productions à venir avec l’utilisation de semences certifiées dont le surcoût est pris en charge par un financement de la Région à hauteur de 6.5 millions d’euros,

   • Accompagnement des coopératives pour assurer les semis des céréales et oléo-protéagineux,

   • Dégrèvement de TFNB automatique,

   • Assurer une campagne de contrôles prenant en compte les spécificités de l’année climatique.

« Tous les moyens doivent être mis en œuvre pour passer ce cap.  Une vigilance particulière devra être accordée aux jeunes agriculteurs. Des conseils individuels adaptés doivent être proposés aux agriculteurs les plus en difficulté. C’est la somme de l’ensemble des actions qui permettra à la ferme seine-et-marnaise de combler partiellement les pertes estimées à plus de 250 millions d’euros », a déclaré Arnaud Rousseau, président de la Fdsea77.

 

*Le conseil agricole seine-et-marnais réunit l’ensemble des organismes collecteurs, les banques, les assureurs, les concessionnaires de machines agricoles, les sucreries, les chambres d’Agriculture départementale et régionale, la MSA, la Maison de l’Elevage, les centres de gestion et les syndicats agricoles.

événements

  • {0} - {1}

AG FDSEA 77 : plus de 400 participants venus échanger sur le thème "Agriculture : Médias et société"

Toutes les émissions dans la médiathèque