Irrigants du sud 77 : l’organisme unique au cœur des débats

Retour Partager sur facebook Imprimer l'article
Envoyer l'article par e-mail

Envoyer cet article par mail

Fermer

250 signes(s) restant(s)

 

* champs obligatoires

Présidée par Claude Gendrop, l’assemblée générale des irrigants du sud Seine-et-Marne s’est tenue le 14 février à Chenou.

Ce n’est qu’à plusieurs qu’on y arrive. L’association des irrigants du sud Seine-et-Marne apporte son poids lors des différentes négociations. L’organisme unique et notre association ont des rôles complémentaires ». C'est par ces mots que Claude Gendrop a conclu le mardi 14 février à Chenou, l’assemblée générale de l’association des irrigants du sud Seine-et-Marne.

Alors que se déroule jusqu’au 8 mars, l’enquête publique inhérente à la nappe de Beauce, une large partie de l’assemblée générales été consacrée à l’organisme de gestion collective des prélèvements d’irrigation en Seine-et-Marne géré par la chambre d’Agriculture. « La profession agricole a fait le choix d’assumer sa gestion plutôt que de la laisser à d’autres. Notre association des irrigants du sud Seine-et-Marne souhaite prendre sa part afin de maintenir notre droit à irriguer nos cultures », note Claude Gendrop. D’ailleurs le comité d’orientation de l’organisme unique compte deux représentants de l’association des irrigants du sud Seine-et-Marne: le président et Gilles Huguet et deux suppléants – Arnaud Gilbert et Christian Vanpoucke. Outre son fonctionnement, ses missions ont été présentées ainsi que l’autorisation pluriannuelle espérée pour juin 2017. Mais c’est le plan de répartition des volumes, selon des critères définis au préalable, qui a provoqué le plus de débats.

Une première partie avait permis d’évoquer les perspectives 2017. Laurent Proffit, chargé de mission irrigation à la chambre d’Agriculture, précise que c’est le niveau de la nappe du Fusain au 1er avril qui permet d’établir le coefficient. Selon les projections de la pluviométrie, celui de 2017, devrait s’établir ente 0,575 et 0,733 sachant qu’une bonne recharge s’effectue dès novembre, ce qui n’a pas été le cas cette année.

AG FDSEA 77 : plus de 400 participants venus échanger sur le thème "Agriculture : Médias et société"

Toutes les émissions dans la médiathèque