« La politique des slogans ne trompe pas les paysans »

Retour Partager sur facebook Imprimer l'article
Envoyer l'article par e-mail

Envoyer cet article par mail

Fermer

250 signes(s) restant(s)

 

* champs obligatoires

« Les périodes de crise et le doute qui les accompagne sont propices aux marchands de peur, au repli sur soi et à la perte de discernement. La crise agricole que nous traversons est sans précédent, violente et impactera durablement nos entreprises.

Au moment où toutes les organisations agricoles doivent se rassembler pour proposer des solutions certes insuffisantes mais offrant des possibilités de rebond, la Coordination Rurale organisait son congrès annuel.

A la question des journalistes sur les objectifs du syndicat, la réponse du président Bernard Lannes fut « la préparation des élections chambre de 2019 ». Voilà donc l’ambition !!!

Cela explique depuis quelques mois les envois de mails, les propositions de motion en session chambre, les postures…

Mais quel travail sur le terrain pour répondre à la crise, à la détresse humaine ? Où est le maillage, les suivis individuels, l’accompagnement administratif ?

Le sectarisme n’est pas une valeur de la FDSEA 77.

Il nous arrive de travailler ensemble avec la Coordination rurale. Ce fut le cas sur la problématique des cours d’eau.

En revanche, nous ne pouvons accepter une forme d’électoralisme malsain.

Quel agriculteur se préoccupe aujourd’hui des élections chambre ? La politique des slogans ne trompe pas les paysans.

L’urgence c’est le maintien des capacités économiques servies par des hommes et des femmes qui certes souffrent, mais croient encore dans leur métier sans succomber aux sirènes de la peur.

C’est le combat quotidien de la FDSEA 77, de ses élus et de ses collaborateurs. Plus que jamais, poursuivons ensemble en 2017 malgré les difficultés.

Syndicalement. »

 

Arnaud Rousseau, Président de la FDSEA 77

 

ACTION : Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !

Toutes les émissions dans la médiathèque